Le top 5 des traditions de Hawaï à connaître !

Aloha ! Entre danses hawaïennes et colliers hawaïens, on vous emmène à la découverte des traditions de Hawaï. Sortez vos tongs et suivez le guide !

Des danseuses de hula. Photo sous CC de Frank Kovalchek.
(Mis à jour le: 12 octobre 2017)

Si on vous dit Hawaï, vous pensez forcément immédiatement à des cocotiers sur le bord d’une plage de sable blanc et votre corps, enduit de crème solaire ! Peut être vous imaginez-vous même en train de surfer les mythiques spots de Jaws ou de Pipeline… En tout cas, depuis la France, difficile de bien connaître ces îles quasiment inaccessibles à 12 000 km de Paris. Ses meilleurs ambassadeurs ont été les séries TV, d’Hawaï Police d’Etat dans les années 1970s, Hawaï 5-0 depuis les années 2010s, en passant bien sûr par Magnum dans les années 1980s. Les moustaches ne sont plus systématiques mais les chemises hawaïennes sont elles, toujours là ! Ouf !

Bien qu’elles s’y déroulent, ces séries sont rarement centrées sur les traditions propres à Hawaï. Il ne faut pas oublier qu’Hawaï n’est devenu un état des Etats-Unis qu’en 1959, et qu’elle a même formé un pays indépendant jusqu’en 1898 ! On y trouve donc en toute logique bien plus de traditions et de coutumes spécifiques que dans n’importe quel autre état du pays. Allez, venez, on vous en présente quelques unes à travers cet article !

INTÉRESSÉ(E) PAR LES USA ?

Recevez vos articles préférés et nos bons plans sur les Etats-Unis !

Du collier hawaïen aux danses hawaïennes : les coutumes et traditions d’Hawaï

Le Lei : le collier de fleurs hawaïen

Le collier hawaïen : Les leis, des colliers à fleurs, symboles de bienvenue.
Les leis, des colliers à fleurs symboles de bienvenue.

Le lei est le collier de fleurs traditionnel du Pacifique. Il est dit que ce sont des pêcheurs polynésiens qui ont apporté le lei aux peuples d’Hawaï, et cette spécificité est fortement chargée en connotations. En effet, les hawaïens le portaient alors pour signifier leur rang social, mais également afin d’honorer leurs dieux. Avouons qu’ils avaient bon goût !

Aujourd’hui le lei est traditionnellement offert en signe de bienvenue, aux touristes visitant l’archipel par exemple. Voilà qui vous donne encore plus envie de vous y rendre, n’est-ce pas ? Ce collier de fleurs est également porté lors des grandes occasions, mariages, anniversaires, ou même enterrements… Attention cependant à ne pas le retirer en public, ce geste est considéré mal-poli vis à vis de la personne qui l’a offert ! Oui, évitons de nous attirer des problèmes…

Des leis, des colliers hawaïens portés par des danseuses lors d'une danse hawaïenne..
Des danseuses de hula portant des leis autour du cou.
La tradition est ancienne, ici des vendeurs de leis, ces colliers hawaïens, photographiés en 1901.
La tradition est ancienne, ici des vendeurs de leis photographiés en 1901.

Le Hula, la célèbre danse hawaïenne

Une danseuse de hula, la principale danse hawaïenne, en 2011. Photo sous CC de Flikr Ray_LAC
Une danseuse de hula à Hawaï en 2011. Photo sous CC de Flikr Ray_LAC

Le hula est un type de danse hawaïenne accompagnée de chants spécifique à l’archipel d’Hawaï. Aux origines, le hula était une danse religieuse, utilisée pour illustrer des histoires racontées sous forme de chants. On appelle cette forme ancestrale le hula kahiko et la musique était essentiellement produite par des tambours et percussions.

Suite aux contacts avec les navigateurs étrangers et sous l’influence croissante des américains, le hula a peu à peu intégré des éléments étrangers. Le texte raconté est devenu secondaire par rapport à la danse, les tenues ont gagné en couleurs et la musique s’est enrichie d’instruments étrangers (dont le fameux ukulélé, importé en 1879 par des portugais). Cette variante est nommée hula auana, c’est celle que vous verrez le plus souvent si vous visitez l’archipel ! Peut-être exercerez vous même votre déhanché !

La danse hawaïenne s'apprend jeune, ici des danseuses de hula lors d'une cérémonie sur un bâtiment de la marine américaine. Photo de ©US Navy
Des jeunes danseuses de hula lors d’une cérémonie sur un bâtiment de la marine américaine. Photo de ©US Navy
Des danseuses de hula, la danse hawaïenne, dans les années 1950s. Photo sous CC de Flikr 1950sunlimited
Des danseuses de hula dans les années 1950s. Photo sous CC de Flikr 1950sunlimited

L’Ailao, l’autre danse hawaïenne

Un danseur lors d'une compétition de ailao, une danse hawaïenne. Photo sous CC Flickr de TheQSpeaks
Un danseur lors d’une compétition de ailao. Photo sous CC Flickr de TheQSpeaks

Originaire des îles Samoa, l’ailao est un type spectaculaire de danse hawaïenne traditionnelle. Egalement appelé “danse des couteaux de feu“, l’ailao est au départ une danse effectuée par les guerriers avant une bataille. Ils prouvaient leur adresse au maniement des couteaux en les faisant tournoyer et les envoyant en l’air. Avouons que ça devait faire son petit effet… L’ajout du feu au cérémonial est plus récent puisque cet ingrédient n’a été ajouté qu’en 1946.

De nos jours, des démonstrations d’ailaos sont organisées fréquemment à Hawaï et font partie intégrante du parcours des touristes sur l’archipel. Il existe aussi une compétition d’ailao entre les différentes îles du Pacifique, et il se trouve que le tenant du titre est hawaïen…

Un danseur d'ailao, cette spectaculaire danse hawaïenne. Photo sous CC de mynameisben123
La performance d’un danseur d’ailao. Photo sous CC de mynameisben123
Un danseur d'ailao, spectaculaire danse hawaïenne.
Un danseur d’ailao.

Le Luau, l’art de la fête hawaïen

Colliers hawaïens et danses hawaïennes : les festivités d'un luau. Photo sous CC Flikr de Shawn Lea.
Les festivités d’un luau. Photo sous CC Flikr de Shawn Lea.

Le luau est une fête traditionnelle d’Hawaï. Cette fête était à l’origine donnée pour influencer la qualité des récoltes ou pour préparer le départ à la guerre. Aujourd’hui, les occasions diffèrent sensiblement puisque des luaus sont organisés pour des anniversaires ou tout autre événement particulier. Son nom vient de la feuille de taro qui servait à emballer la nourriture avant qu’elle ne soit déposée dans un four enterré. Cet événement est donc centré autour d’un grand repas pris en commun, les mets de choix étant le porc kalua cuit sous terre, le poi (une purée de taro) et le haupia (un pudding à base de noix de coco). De quoi donner faim !

Mais ce n’est pas qu’un simple repas de fête, le luau offre également de nombreux divertissements qui peuvent inclure hula, ailao et bien sûr leis

A base de colliers hawaïens et de danses hawaïennes, les luaus peuvent accueillir un grand nombre de participants, comme ici à Hale Koa. Photo sous CC Flikr de Dru Kelly.
Les luaus peuvent accueillir un grand nombre de participants, comme ici à Hale Koa. Photo sous CC Flikr de Dru Kelly.
La tradition est ancienne, comme le montre cette photo d'un luau en 1899, où les colliers hawaïens étaient de sortie.
La tradition est ancienne, comme le montre cette photo d’un luau en 1899.

Aloha, l’état d’esprit hawaïen

Aloha, bonjour en hawaïen, est aussi le symbole de l'esprit aloha !
L’esprit aloha !

Aloha, vous l’attendiez n’est-ce pas ?  Il s’agit bien sûr d’un mot qui signifie bonjour en hawaïen. Sauf qu’il signifie également au revoir. Mais aussi amour, bienvenue, salut, etc… Pratique, non ? En fait, plus qu’un simple mot, aloha est un véritable état d’esprit : “l’esprit Aloha” ! C’est une notion très sérieuse sur l’archipel, au point que le slogan officiel d’Hawaï y fait directement référence : “The island of Aloha“.

A travers la notion complexe d’aloha, se cache un certain nombre de qualités qu’on est censé retrouver à Hawaï:

  • Akahai : la gentillesse
  • Lokahi : l’unité
  • Oluolu : l’amabilité
  • Haahaa : l’humilité
  • Aonui : la persévérance

Vous aurez reconnu l’acrostiche, ce qui nous permet de vous saluer à la hawaïenne :

ALOHA


Pour obtenir un aperçu de la vie à l’intérieur de l’archipel, promenez vous sur Instagram via notre article sur les meilleurs comptes Instagram de Hawaï !

Commentaires