Du lait à table aux Etats-Unis ! Mais pourquoi ?

Aux Etats-Unis, le lait est un produit culturel pas tout à fait comme les autres. On vous dit tout !

Le lait aux Etats-Unis
(Mis à jour le: 12 octobre 2017)

Got Milk ? Si ce slogan publicitaire relatif à la consommation de lait aux Etats-Unis ne vous est pas familier, sachez qu’il est l’un des plus célèbres aux Etats-Unis. Comme on est sympa, on vous offre l’équivalence culturelle en France, car les produits laitiers sont nos amis pour la vie… Vous l’avez compris, nous allons aborder la nourriture américaine, et plus spécifiquement le lait aux Etats-Unis !

Allez, retournons outre-Atlantique ! En 1993, alors que les ventes de lait américain étaient en baisse, une campagne de pub a été lancée d’abord en vidéo, puis déclinée sous la forme d’affiches. A l’inverse des campagnes précédentes, l’idée était de présenter le lait comme une boisson américaine dont la non-consommation est dommageable. Cette campagne a eu un succès considérable, la consommation de lait ayant fortement augmenté dans les états où elle était diffusée. Le slogan faisant mouche, il a été décliné sur des affiches en conjonction avec la traditionnelle moustache de lait au dessus des lèvres de célébrités. Du très beau marketing !

La consommation de lait américain : la campagne de communication Got Milk utilisant l'image de Superman.
La campagne de communication Got Milk utilisant l’image de Superman.
Le lait américain : Taylor Swift arborant la célèbre moustache de lait pour encourager les américains à boire de lait américain.
Taylor Swift arborant la célèbre moustache de lait pour encourager les américains à en boire.

INTÉRESSÉ(E) PAR LES USA ?

Recevez vos articles préférés et nos bons plans sur les Etats-Unis !

Une boisson américaine grâce à la forte productivité laitière US

La consommation de la lait américain : les vaches laitières des Etats-Unis ont une productivité exceptionnelle !
Les vaches laitières des Etats-Unis ont une productivité exceptionnelle !

Ce que le succès des campagnes de publicité montre, c’est que le lait a acquis un statut culturel à part aux Etats-Unis. Les USA sont d’abord le premier producteur mondial de lait de vache avec 91 millions de tonnes en 2013 ! Les 9 millions de vaches laitières ont également une productivité exceptionnelle puisqu’elles offrent en moyenne 27 litres par jour et par vache. A titre de comparaison, alors que les vaches françaises n’ont pas à rougir de leur septième place mondiale avec 23 millions de tonnes produites sur une année, ces vaches françaises ne produisent que 18 litres par jour, bien loin de la productivité US…

Le lait américain, une boisson américaine comme les autres. Ici, un simple verre de lait.
Un simple verre de lait.

Autres chiffres sur la consommation de lait en 2011 : les américains ont consommé 76 litres de lait par habitant, alors que les français n’en buvaient que 55 litres par personne ! Et si les américains boivent plus de lait que les français, ils le consomment également légèrement différemment.

Les différences de consommation du lait entre la France et les Etats-Unis

Le rayon de lait américain d'un supermarché aux Etats-Unis. Photo de Brian Hurst pour ABC News.
Le rayon lait d’un supermarché aux Etats-Unis. Photo de Brian Hurst pour ABC News.

Aux Etat-Unis, le lait est proposé selon des transformations différentes. Au supermarché, vous trouverez du whole milk (du lait entier), du reduced-fat milk (lait à teneur réduite en graisse) à 2% de crème, du low-fat milk (lait à basse teneur en graisse) à 1% de crème, et du skimmed milk à 0% (lait écrémé).

Ces appellations en pourcentages semblent incompréhensibles à nos oreilles européennes habituées au triptyque lait entier – lait demi-écrémé – lait écrémé. Et non, le reduced-fat milk à 2% n’est pas moins gras que le lait français 1/2 écrémé !

En effet, le lait américain exprime en pourcentage la teneur en graisse par rapport au poids total. Ainsi, du lait entier comporte 3,25% de son poids total en graisse. Le calcul est facile à faire, notre lait demi-écrémé correspond ainsi à une teneur en graisse de 1,6%, soit une forme hybride qui n’existe pas aux Etats-Unis, située quelque part entre le reduced-fat milk et le low-fat milk. Voilà qui devrait vous aider si vous avez un jour le besoin d’acheter du lait aux Etats-Unis, mais n’oubliez pas que le lait demi-écrémé n’existe pas aux USA

En France, 85% du lait consommé est 1/2 écrémé, 8% est entier, et 7% est écrémé. Aux Etats-Unis, 31% du lait consommé est du whole milk, 34% est du reduced-fat milk, 15% du low-fat milk, et 10% du skimmed milk. Le constat est facile à faire : la consommation de lait des américains est plus diversifiée qu’en France, et la majorité des buveurs de lait américains le boit avec plus de graisse qu’en France !

La consommation de lait : un bidon de lait américain à 1% de matière grasse. Photo pour deandairy.com.
Un bidon de lait à 1% de matière grasse. Photo pour deandairy.com.

Autre différence majeure entre les deux pays, le conditionnement ! En France, le lait ne se trouve presque qu’exclusivement sous la forme de bouteille en plastique ou de carton, et d’une contenance d’un litre. Aux Etats-Unis, le format que l’on trouve dans les frigos familiaux est le gros bidon d’un gallon, soit 3,78 litres. Ouf, les frigos sont immenses !

L’école, soutien magique de la consommation de lait américain

Un carton de lait américain au chocolat dans une école, une boisson américaine typique. Photo pour TruMoo.
Un carton de lait au chocolat dans une école. Photo pour TruMoo.

Il serait cependant réducteur de ne parler que de la consommation de lait au sein de la famille. En effet, contrairement à la France, le lait américain est massivement consommé en dehors du foyer : dans les écoles, collèges et lycées ! Le format est alors différent, puisqu’il est distribué dans le cadre des repas sous la forme d’une brique en carton d’une demi-pinte (soit à peu près 24cl). C’est cette distribution scolaire qui offre son cadre culturel à la consommation de lait aux Etats-Unis.

La forte consommation de lait dans les écoles : des enfants buvant du lait pendant leur repas à l'école en 1943.
Des enfants buvant du lait américain pendant leur repas à l’école en 1943.

Dans les années 1940s, l’industrie laitière accepte en effet de financer la consommation de lait au sein des écoles afin de pallier les déséquilibres nutritionnels dont souffrent les enfants issus de familles pauvres. Cette vision messianique du lait est reconduite de décennie en décennie, et aujourd’hui encore, tous les établissements scolaires du pays sont obligés de proposer du lait lors de chaque repas scolaire s’ils veulent bénéficier de fonds fédéraux.

Soulignons au passage que les 3/4 du lait servi dans les écoles est aromatisé, bien souvent au chocolat. Une étude de 2017 a d’ailleurs démontré que 7% des américains pensent que le lait au chocolat provient directement de vaches marron…

La baisse de la consommation

Illustration des Dietary Guidelines for Americans de 2015, qui encouragent la consommation de lait par les américains. Visuel pour health.gov.
Illustration des Dietary Guidelines for Americans de 2015. Visuel pour health.gov.

Les vertus miraculeuses du lait continuent également d’être vantées. Les Dietary Guidelines for Americans, les recommandations nutritionnelles officielles des Etats-Unis, recommandent à chaque adulte la consommation de trois verres de lait écrémé ou à teneur réduite en graisse pas jour ! Ce vœu pieux (seuls 23% de américains boivent du lait tous les jours) diffère légèrement des recommandations françaises du Programme National Nutrition Santé, qui veut que chaque français consomme 5 produits laitiers par jour. Si la proportion d’adultes consommant du lait est similaire en France et aux USA, il est plus facile de vendre aux français des produits laitiers quand ces derniers mangent 26kg de fromage par personne et par an…

Boire ou ne pas boire du lait ? La boisson a ses détracteurs aux Etats-Unis et les débats sur la consommation de lait américain vont bon train. Photos pour soundbodylife.com.
Boire ou ne pas boire du lait ? La boisson a ses détracteurs aux Etats-Unis. Photo pour soundbodylife.com.

Ces recommandations américaines tentent d’enrayer une baisse continue de la consommation de lait américain. En effet, toutes les campagnes Got Milk? ne peuvent aller à l’encontre de la tendance baissière de la consommation de lait, moins 37% depuis les années 1970s. Nous pouvons ajouter que des débats comme les américains en raffolent agitent les scientifiques quant au bénéfice nutritionnel du lait. Faut-il continuer à promouvoir sa consommation auprès des enfants alors que ces derniers le boivent majoritairement avec du chocolat, entraînant donc une surconsommation calorique ? Telle est la question ! En tout cas, ces produits laitiers sont considérés comme des produits américains comme les autres.

La consommation de lait américain a fait de lui une boisson américaine habituelle. Ici une illustration des produits laitiers. Photo pour dairygood.org.
Des produits laitiers. Photo pour dairygood.org.

En attendant d’avoir suffisamment de recul, le lait reste culturellement prépondérant auprès des américains en tant que boisson américaine, d’autant plus que sa consommation est visible. Alors que les français le boivent à 80% à la maison lors du petit-déjeuner, presque tous les élèves américains le consomment pendant un repas en dehors du foyer. Cette différence culturelle est primordiale dans la vision qu’ont les deux sociétés de cette boisson !

Bonus : la consommation de lait dans les films américains

Le lait est régulièrement visible dans les films américains. Si sa présence dans des productions mettant en scène des enfants et adolescents semble logique, Hollywood semble prendre un plaisir coupable à insister à montrer des adultes en train de boire du lait. La vidéo ci-dessous, sous titrée en français, offre une explication à ce phénomène. Have fun !


 

Commentaires